Lettre d'informations de Polytech Nantes
POLYTECH NANTES INFOS
N°10 - FÉVRIER 2012
Si certaines personnes ne savent pas vraiment pourquoi elles ont choisi un métier plutôt qu'un autre, ce n'est pas le cas d'Erick Falc'her-Poyroux, professeur d'anglais à Polytech Nantes. S'il exerce ce métier aujourd'hui, c'est grâce aux Beatles !

Nul besoin, à l'heure actuelle, de présenter les Beatles, ce groupe légendaire de 4 anglais qui a secoué le monde de la musique dans les années 60. Mais, quand, à 10 ans, Erick se voit offrir un album des Beatles, il ne sait pas encore qu'il tient entre ses mains la musique qui deviendra une passion pour le reste de sa vie. Il lui faut encore 3 ans avant de le ressortir de son placard et de découvrir enfin les Beatles. C'est pour lui une révélation qui le pousse alors à abandonner sa collection de feuilles d'arbres pour en commencer une nouvelle, constituée d'enregistrements du groupe, encore inachevée.
Cette passion pour les Beatles le conduira vers de nouveaux centres d'intérêt comme la musique bien entendu (il est batteur dans un groupe et auteur d'un doctorat sur la musique en Irlande), mais aussi la langue et la culture anglophone.
Couverture du livre "All you needi is... The Beatles en 15 idées reçues", Falc'her-Poyroux Erick.

Chasser les idées reçues

Les Beatles ont révolutionné la musique, Les Beatles, c'est de la pop gentille et simplette, Les Beatles étaient de gentils garçons, Les Stones des rebelles.... voici quelques exemples de réflexions que l'on entend souvent quand on évoque les Beatles. Mais, est-ce vrai ?
Erick Falc'her-Poyroux a choisi d'utiliser ces croyances populaires comme point de départ pour son livre « The Beatles en 15 idées reçues »*. À partir de 15 prétendues « vérités », il cherche à comprendre les origines de ces croyances, à déceler la part de vérité et propose ainsi au lecteur une remise en question de ses connaissances.




« Quand on parle des Beatles, on parle souvent de tout sauf de la musique ! »


Dans ce livre, Erick Falc'her-Poyroux insiste beaucoup sur la musique car c'est surtout cela qui l'intéresse chez les Beatles : une musique « inventive » comme il la définit.
En effet, qu'on aime ou pas les Beatles, il est difficile de nier l'empreinte qu'ils ont laissée dans le monde musical, et les ventes à chaque événement en sont un témoignage éloquent (à leur apparition sur iTunes en novembre 2010, soit 40 ans après leur séparation, l'album Abbey Road prit immédiatement la tête des ventes).
« Parfois considérée comme rudimentaire, la musique des Beatles est au contraire extrêmement complexe, ce qui la rend intéressante à plusieurs niveaux, du débutant au spécialiste. Il suffira, par exemple, d'essayer de jouer l'accord d'intro de AHardDay'sNight, ou les 30 premières secondes de IamtheWalrus (10 accords et une mélodie en forme de sirène de police...), ou les changements de tonalités dans PennyLane pour s'en rendre compte. Et les exemples sont si nombreux qu'il faudrait un chapitre entier pour en rendre compte... »
« Pour un groupe dont la période d'enregistrement s'est étalée sur seulement 7 années (1962-1969), leur influence reste absolument inégalée et, à en juger par le renouveau d'intérêt que leur porte les sociologues et les musicologues, cette influence ne risque pas de s'arrêter demain. »

*Références du livre :"All you need is ... The Beatles en 15 idées reçues", Falc'her-Poyroux Erick, Le Cavalier Bleu Éditions, 2010.

Lettre d'informations n°10