Polytech Nantes Infos n°5 - Juin 2010
Polytech'Nantes Infos

Le projet Boîtawatt a été proposé par Électriciens Sans Frontières (ESF) à des élèves ingénieurs de Polytech Nantes, l'objectif étant d'utiliser un container pour apporter de l'énergie (sous diverses applications) en utilisant les énergies renouvelables.

Polytech Nantes est intervenue dans le développement et la pré-conception La Boitawatt présentée aux Rendez-Vous de l'Erdre à Nantesde cette Boîtawatt. L'équipe était constituée de 13 élèves-ingénieurs en Génie électrique et organisée en trois groupes. Chacun des groupes de chargeant d'un des 3 axes de développement :

  • énergie éolienne,
  • panneaux photovoltaïques,
  • distribution de l'énergie.
Pendant 8 mois, l'équipe a travaillé afin d'aboutir à un catalogue de solutions énergétiques adaptables selon les situations.

Qu'est-ce que la Boîtawatt ?

Il s'agit d'un container de 20 pieds (6058x2438x2591mm) qui  fournit entre 2 et 3 kW d'énergie à l'aide d'éoliennes, de panneaux solaires, d'un groupe électrogène...

Le container doit aussi être adaptable à chaque région du globe, d'où sa modularité en fonction des besoins.

La question du transport du container a également dû être prise en compte lors de la conception de cette "boîte magique".

Voici quelques élément du cahier des charges :

  • Énergie requise : 1,5 kW par les panneaux photovoltaïques
  • Installation rapide et maintenance facile
  • Entretien faible
  • Aucun danger
  • Isolation et aération
  • Démontage express (possibilités d'ouragans, de tornades, de tempêtes...)


Trois axes d'études : trois équipes

L'équipe "éolienne" a porté son étude sur les différents types d'éoliennes (axe vertical, axe horizontal...) et sur l'emplacement de celles-ci. La hauteur du mât et le démontage rapide nécessaires ont été les principales contraintes à prendre en compte. Les élèves ont travaillé en étroite collaboration avec l'équipe "photovoltaïque" afin de définir les différentes possibilités de configuration du container (emplacement de l'éolienne et des panneaux).

L'équipe "photovoltaïque" a étudié les différents positionnements des panneaux sur le container : sur le toit, sur un côté, sur un plan incliné ou non, etc. Les étudiants se sont alors posés la question de l'intérêt (ou non) de suivre la position du soleil à l'aide d'un tracker. Finalement, cette option n'a pas été retenue car cela nécessitait un budget important pour un faible rendement. Par contre, il existe un positionnement optimal des panneaux selon l'emplacement géographique du container. En effet, des tests ont pu être réalisés sur un toit d'immeuble en Allemagne à l'occasion d'un voyage d'études.

L'équipe "distribution de l'énergie" s'est concentrée sur les possibilités de récupération de l'énergie provenant des différentes sources (éolien et solaire), de stockage, puis de redistribution sous une alimentation standard. Le choix et le dimensionnement des batteries ont constitué une étape cruciale dans cette étude, ainsi que la désignation de l'ensemble de l'électronique rapprochée et de puissance.

Première application : un cabinet dentaire

La Boitawatt : futur cabinet dentaire

Le projet s'est concrétisé en août 2009 avec l'inauguration de la Boîtawatt lors des Rendez-vous de l'Erdre à Nantes.

La première application de la Boîtawatt sera un cabinet dentaire pourMadagascar. Ainsi, des étudiants de l'Ecole Centrale travaillent aujourd'hui à son adaptation.