Résumé

Ce master interdisciplinaire a pour objectif de former des étudiant.e.s capables d'accompagner, à un niveau technologique, stratégique et social, les organisations privées et publiques confrontées à la transition numérique. En savoir plus

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Pour toutes vos demandes de renseignement, veuillez contacter : master-ies@univ-nantes.fr

Détails

Présentation

Le Master "Innovation Entreprise Société" articule de manière cohérente des enseignements disciplinaires (informatique, science des données, économie, sociologie, psychologie, design) pour former des professionnel.l.e.s capables d'accompagner à un niveau technologique, stratégique et sociologique les organismes publics et privés dans leurs transformations numériques. 

Dans un monde confronté aux crises économiques, sociales, sanitaires, etc., le numérique n’est plus seulement important mais devient déterminant pour le devenir de la société. Les problématiques liées à l’évolution des expériences et des usages, aux transformations numériques se multiplient (e.g. télétravail au sens large, usages problématiques de l’internet, tracking et société de la surveillance généralisée, identités numériques, changement des modèles économiques traditionnels, etc). Le Master forme des professionnel.le.s interdisciplinaires, analystes, concepteurs, chercheurs ou entrepreneurs, à même d’apprécier ces évolutions et transformations suivant de multiples angles de vue.

Le dispositif pédagogique repose sur une approche intégralement orientée compétences et de nombreux projets interdisciplinaires, au service des projets personnels et professionnels d’étudiants issus de tous cursus au niveau L3. La première promotion rassemble des étudiants issus de : Design, Droit, Économie-gestion, Information et communication, Informatique, Lettres modernes.
 
Les étudiants sont basés au sein du Pôle interdisciplinaire dédié aux Cultures Numériques, au coeur du Quartier de la Création sur l’Ile de Nantes. La proximité de différents acteurs de la société numérique (scientifique, socio-économique et pédagogique) y favorise les passerelles interdisciplinaires et les échanges. Faisant partie intégrante de cet environnement où se croisent recherche, formation et innovation, les étudiants sont naturellement poussés à développer leurs compétences et leurs ambitions, tout en découvrant de nouvelles voies et de nouveaux métiers. Des équipements de pointe (maker space, userlab, fablab, etc.) leur sont également accessibles.

Objectifs

Le Master a pour objectif de former des étudiant.e.s capables d'accompagner, d'anticiper, de produire, d'analyser les mutations numériques de la société.  Au coeur de ces mutations se trouve l'humain, considéré dans ses dimensions cognitives, sociologiques, technologiques. Le Master souhaite ainsi répondre aux besoins des organisations privées et publiques (entreprises, lieux culturels, hôpitaux, administrations, etc.) confrontées à la transition numérique, en leur donnant les moyens de concevoir de nouveaux services ou produits, d'analyser les pratiques de leurs usagers et de mesurer les effets technologiques sur la société.

Lieux

Nantes

Responsable(s) de la formation

4 enseignants-chercheurs issus de disciplines différentes (Informatique, Sciences de gestion, Sciences de l'Information et de la Communication) animent le master.

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac +3

Formation(s) requise(s)

Toute formation de niveau L3.

Public ciblé

  • Excellent niveau scolaire
  • Bon niveau d'anglais
  • Autonomie
  • "Appétence numérique" : bonne culture numérique, capacité à apprendre à programmer et à analyser des données.
  • Être en mesure d'exprimer un projet professionnel autour de la conception/réalisation de services/produits innovants, de l'analyse de situations médiées par le numérique, de la recherche ou de l'entreprenariat.

Modalités de candidature

Accès sélectif

En master 1 : la sélection se fait sur dossier et entretien
  • Deuxième session 2020 : Dates d'ouverture du serveur de candidature (https://surf.univ-nantes.fr)
    • Ouverture du serveur : lundi 15 juin 2020
    • Fermeture du serveur : vendredi 10 juillet 2020

Modalités de candidature spécifiques

Etudiants étrangers résidents en France ou dans un pays non doté d'un Espace Campus France à procédure CEF.

Démarches à accomplir pour intégrer un Master 1ère année : "Validation des Acquis Etudiants Etrangers" (VAEE)  :

Formation Continue

Le Master Cultures Numériques sera accessible en reprise d'études à la rentrée prochaine. 

Conditions d'admission / Modalités de sélection

Évaluation du dossier et entretien.

Critères considérés
  • Très bon niveau scolaire.
  • Bon niveau d’anglais (B2)
  • Bon niveau de culture générale sur le numérique 
  • Capacité à apprendre à programmer et à analyser des données
  • Projet personnel (concepteur/créateur, analyste, entrepreneur, chercheur)
Contenu du dossier
  • CV détaillé
  • Notes de L1, L2, L3 (et autres si parcours différents)
  • Lettre de motivation
    • points que nous souhaitons voir traités
      • quel est votre parcours  ?
      • si vous en avez des précis, quels sont vos objectifs à l'issue du Master, ainsi qu'après quelques années ? Sinon, quel sens souhaitez-vous donner à vos études et à votre carrière ?
      • en quoi estimez-vous que le Master vous permettra d'atteindre ces objectifs ou de donner le sens voulu ?
      • quel est votre projet étudiant en lien avec le master : plutôt analyste, chercheur, concepteur/créateur, entrepreneur, technologue ?
      • quelle est votre culture numérique ?
      • quelle est votre capacité à apprendre à programmer, à manipuler des données ?
  • Portfolio de réalisations
    • non obligatoire mais recommandé
    • pour apporter des éléments intéressants sur vos compétences technologiques, design, analyse, données, etc. en lien avec ce que vous évoquez dans votre lettre de motivation
    • vous pouvez vous baser sur des réalisations dans un cadre scolaire, mais aussi personnel ou professionnel.
Auto-positionnement sur le numérique
Concernant la culture générale sur le numérique, nous conseillons aux candidats de s’auto-évaluer en utilisant le site pix.fr, notamment en s’intéressant aux compétences suivantes : 
  • gérer des données 
  • collaborer
  • construire un environnement numérique 
Concernant la capacité à apprendre à programmer et à analyser des données, on ira s’évaluer sur :
  • traiter les données
  • programmer 
Pour les créateur de pix.fr, un niveau de 1 ou 2 indique que vous êtes un novice. Les niveaux 3 ou 4 signalent votre autonomie voire votre aisance à mettre en oeuvre la compétence pour les situations courantes. Le niveau 5 atteste d’un capacité à développer seuls vos compétences. Nous attendons idéalement au moins un niveau 4 sur les compétences traiter les données et programmer, et une autonomie sur les autres niveaux.

Remarques : 
  • le questionnaire est auto-adaptatif, les 1ères questions sont très basiques, mais le niveau des questions monte vite
  • prévoir 30-40 minutes par compétence, mais vous avez la possibilité de reprendre à n’importe quel moment le questionnaire, du moment que le navigateur n’est pas fermé

Programme

Contenu de la formation

Le Master comprend 6 UE d'enseignements principales :
  • Technologies numériques : Informatique, algorithmique, développement web, Interaction Homme-Machine, capteurs et IOT, réseaux, RV/RA…
  • Science des données : Analyse de données, régression, datavis, open data, data science, clustering, fouille, Machine Learning, Intelligence Artificielle, API…
  • Design : Management de projet numérique, éthique, conception UX/UI, design graphique, tableaux de bord, éthique et design, esthétique des médias…
  • Individu et numérique : Sciences cognitives, perception, psycho ergo, neurosciences, biais cognitifs, analyse expérientielle, addictions…
  • Société numérique : Controverses, sociologie des usages, ville intelligente, philosophie des techniques, droit des données, gouvernance algorithmique, économie des communs, culture libre…
  • Économie et stratégie des organisations : Théorie des organisations, économie numérique, système d’info et organisation, marketing numérique, lean start-up, économie de l’innovation, écosystème tech, analyse de réseaux, économie des Industries culturelles et créatives, web analytics…
Au M1, les cours permettent aux étudiant.e.s d’acquérir les connaissances et compétences minimales dans les différents domaines disciplinaires couverts par la formation. De nombreux projets permettent de consolider les apports théoriques dans un cadre interdisciplinaire.

Au M2, les étudiant.e.s se spécialisent et appréhendent les problématiques actuelles grâce à des rencontres avec des professionnels et des experts du numérique. Différents cours de spécialisation externes (MOOC anglophone, modules d'autres masters de l'Université de Nantes ou de ses partenaires), complètent la formation. Le M2 se termine par un stage en entreprise (orientation industrielle), en laboratoire (orientation recherche), ou par la création d'une entreprise. Le mémoire de recherche se déroule sur deux semestres et est soutenu en anglais.

Le cursus ne comporte pas d'examens. Les compétences sont évaluées au cours de situations pédagogiques (études, analyses, projets de conception, ateliers, etc.) ou à partir du portfolio constitué par l'étudiant.

Les cours sont organisés autour d'exposés magistraux, de conférences, d’ateliers et de projets. L’autonomie des étudiants est privilégiée et les comportements d'auto-formation sont encouragés tout en restant encadrés.

Enseignants-chercheurs, professionnels.

Deux expériences professionnelles : stage de M1 (7-12 semaines) et stage de M2 (5-6 mois)

Les étudiants ayant un projet professionnel d'entrepreunariat peuvent développer leur projet de création d'entreprise.

Témoignage d’Arnaud, étudiant de Master 1 (promo 2019-2021).

Peux-tu nous parler d’un projet sur lequel tu as travaillé au cours de ce 1er semestre de master ?

« Le projet intitulé "Collaboration", est l'une des 7 situations d'apprentissage du second semestre qui permettent de mettre en pratique les cours dispensés pas les intervenants, professionnels ou enseignants-chercheurs. Ce projet, réalisé en groupe de 3, est partagé en deux temps : le premier est une observation extérieure (inspirée de l'ethnographie) d'une scène de collaboration dans une organisation. Nous filmons les personnes lors de leur travail. Suite à cela nous les invitons à visionner à nos côtés la scène lors d'un entretien filmé, nous leur demandons de retranscrire toutes les pensées, réflexions, et sensations qu'ils ressentaient lors de la scène de travail que nous avons filmée. L'analyse de l'entretien nous permet de découvrir une nouvelle facette de la collaboration : vue de l'intérieur. La seconde phase consiste à imaginer un objet revêtant des caractéristiques technologiques, qui permet d'améliorer la situation de collaboration précédemment observée.


Quelle était la finalité du projet ?

Notre solution doit être un objet de design critique, c'est à dire qui a vocation à dénoncer et non à être utilisé réellement. L'objet doit,de plus, respecter le droit du numérique. La solution doit être présentée sur une affiche au format A2, respectant des codes du design graphique. Le format des projets est libre, et nous permet d'explorer plus profondément les aspects qui nous intéressent.


Concrètement, comment ton groupe de travail a-t-il appréhendé le projet ?

Pour le cas de notre groupe, nous avons observé une activité de formation entre un stagiaire et un professionnel au sein d'une entreprise. Nous nous sommes donc focalisés sur l'aspect pédagogique de la situation, et la transmission de savoir qu'elle a générée. Nous avons opté pour une solution relevant du design critique : nous avons imaginé un exosquelette porté par un apprenant qui serait piloté par un formateur pour transférer "le bon geste", et également la possibilité d’enregistrer ces derniers pour en faire une banque de geste. Notre solution est évidemment très discutable sur le plan éthique, ce qui est son objectif.

Ce projet est multidisciplinaire, nous avons exploré des disciplines telles que l'analyse de l'activité ethnographique, le design et le droit. De plus, les étudiants du master, ayant chacun des disciplines de prédilection diverses de par leur formation ou leurs activités, amènent un mix de connaissances et de compétence lors de la réalisation de ce type de projet.

L'évaluation est intégralement basée compétences, sans examen.

Les compétences d'un étudiant sont évaluées sur leurs réalisations et projets, ou bien à partir de portfolio que celui-ci aura constitué.

L'atteinte des résultats d'apprentissage demandés pour chaque compétence et chaque UE  permet :
  • de valider l'obtention de l'UE et des ECTS associés
  • de valider longitudinalement l'acquisition de la compétence sur 4 semestres.
L'obtention des UE permet de valider les semestres, puis les années de M1 et M2

Pour obtenir leur diplôme, les étudiants doivent :
  • avoir obtenu leur M1 et leur M2
  • avoir validé l'acquisition des compétences majeures
  • avoir validé l'acquisition des compétences transversales
  • avoir validé leurs deux expériences professionnelles
  • avoir validé au moins un MOOC anglophone
  • avoir obtenu le TOIEC.

Et après ?

Niveau de sortie

Bac+5 (Niveau 7)

Compétences visées

Activités et compétences visées

Les compétences majeures du master sont :
  • Analyser une situation existante utilisant le numérique : quels utilisateurs, quelles fonctionnalités, quels acteurs économiques, quelles technologies, etc.
  • Concevoir de nouvelles situations numériques : quels services, quelles interactions, quelles technologies, quels changements organisationnels, quels modèles économiques, etc.
  • Fabriquer un produit numérique interactif : applications mobiles, sites web, objets connectés, etc.
  • Piloter un projet numérique
auxquelles s'ajoute
  • Mener un projet de recherche
Les compétences transverses sont :
  • Communiquer à l’écrit et à l'oral dans le monde professionnel en français
  • Communiquer à l’écrit et à l'oral dans le monde professionnel en anglais 
  • Gérer des informations
  • S’organiser dans son activité professionnelle
  • Apprendre et se former tout au long de la vie
  • Construire son parcours professionnel
  • Utiliser les codes sociaux liés au contexte professionnel
  • Travailler en groupe et en équipe
  • Réaliser son activité selon les cadres réglementaires établis
  • Adapter son action face à des aléas

Poursuites d'études

Doctorat, formation complémentaire spécifique.

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

  • Créateur d'expériences interactives : UX/interaction designer, production de contenus médias numériques...
  • Concepteur-développeur d’outils interactifs innovants (objets connectés, web, systèmes d’information, art numérique...)
  • Chercheur en interaction homme-machine, en sciences de la communication, en humanités numériques, en économie, en design...
  • Développeur d'activité et de services numériques : conseil en stratégie numérique...
  • Analyste orienté données (social and media data, interaction data, digital media, web analytics…)
  • Entrepreneur (startup du numérique)