• Le 13 juin 2019

Les objets connectés (Internet of Things ou Internet Des Objets) se déploient de façon exponentielle dans notre environnement, apportant l’intelligence dans des secteurs comme l’habitat, la ville, la santé, l’industrie, etc. Il s’agit de dispositifs, le plus souvent isolés, qui mesurent des données physiques, agissent sur l'environnement et communiquent avec les réseaux.

Le problème d'autonomie des objets connectés 

Dans la plupart des applications, ces objets connectés ne peuvent être alimentés par le réseau électrique. Ils sont alors connectés à des sources d’énergie limitées comme des piles, des batteries ou des systèmes de récupération d’énergie (solaire, éolienne, thermique, vibratoire, etc.). Il est alors essentiel d'en minimiser la consommation électrique pour leur assurer une autonomie suffisante, évitant d'avoir à changer les piles trop souvent, ou d'exploiter au mieux l'énergie récupérée de l'environnement. 
 

Cette conception optimisée nécessite une expertise difficile à acquérir et la capacité de mesurer précisément la consommation du dispositif réel, afin de valider les stratégies d'optimisation mises en jeu.

L’IETR (Institut d’Electronique et de Télécommunications de Rennes) a mis en place sur son site de Polytech Nantes, un équipement qui permet la mesure fine de la consommation électrique des objets connectés. Cet équipement permet d'optimiser la consommation des dispositifs dans le but de leur assurer une plus grande autonomie énergétique.

Il fait partie de la plateforme WISE Connected Objects, développée dans le cadre du RFI WISE avec le soutien de la région des Pays de la Loire, et de la plateforme objets connectés de l’IETR qui inclut des moyens de mesure, de prototypage et d’évaluation sur les différents sites du laboratoire.

L’équipement servira comme support à la recherche dans le domaine des objets connectés et des systèmes embarqués. Il sera accessible aux industriels qui souhaitent vérifier, évaluer ou optimiser la consommation électrique des dispositifs qu’ils développent. Il sera également utilisé à des fins pédagogiques dans la formation initiale et continue des étudiants de Polytech Nantes.

IETR

© photo - Institut d'Electronique et de Télécommunications de Rennes (IETR)
Mise en œuvre de l'analyseur de courant sur un projet étudiant de capteur connecté.
Dispositif conçu par des étudiants en cycle préparatoire PeiP STI2D en partenariat avec Polytech Nantes et l’IUT de Nantes.