POLYTECH NANTES INFOS
N°20 - Juin 2015

Le Laboratoire de GEnie des Procédés - Environnement - Agroalimentaire (GEPEA - UMR 6144 - Université de Nantes - CNRS - Oniris) a mis au point à Saint-Nazaire une plateforme de production industrielle de micro-algues, Energie Marine Renouvelable au potentiel très prometteur. Le projet à vocation internationale, mené en collaboration avec l'ensemble de la filière micro-algues en Pays de la Loire, permettra, entre autre, dans un futur proche, de produire en masse les biocarburants de 3e génération. A l'occasion de l'inauguration, le 25 juin 2015, de la plateforme R&D AlgoSolis située sur le site de Gavy à Saint-Nazaire, le laboratoire GEPEA nous a expliqué plus en détails ce projet.


AlgoSolis est une plateforme R&D innovante qui a été conçue pour répondre aux défis de l'exploitation industrielle des microalgues. En effet, la production et la valorisation de microalgues constituent un enjeu économique considérable. Non seulement, leurs applications en nutrition, cosmétique et santé sont nombreuses et contribuent à l'accroissement de ces marchés, mais leurs exploitations dans les domaines de l'énergie, de la dépollution/valorisation du CO2 et de la chimie verte sont également extrêmement prometteurs pour l'avenir.

AlgoSolis offre ainsi l'infrastructure et les équipements nécessaires à l'exploitation contrôlée, intensifiée et durable de la ressource microalgale à grande échelle. Au-delà de l'outil, c'est bien un effet d'accélérateur de l'ensemble de la filière que propose AlgoSolis. Elle permet aux différents acteurs de développer des projets de recherche et d'innovation dans le domaine des biotechnologies bleues et des bioénergies : en d'autres termes, mener un développement à la pointe sur ce qui constitue aujourd'hui un champ de compétition international.

AlgoSolis combine:

Une infrastructure définie pour :

  • Réaliser des études en conditions representatives des conditions industrielles (TRL 5) : production solaire extérieure, grande echelle, production sur effluents...
  • Intégrer des briques technologiques pour définir une unite intégrée d'exploitation des microalgues
  • Des technologies de l'état de l'art mais également de rupture pour la culture et le bioraffinage des microalgues :
  • Systèmes de culture extensifs et technologies de photobioréacteurs intensifiés

Exemples de projets :

  • Production de biocarburants à partir de microalgues
  • Traitement d'effluents liquides et de fumées industrielles (fixation de CO2, nitrates, phosphates)
  • Production d'actifs pour la cosmétique et la santé
  • Production de matériaux bio-sourcés
  • Production de lots de biomasse
  • Etudes et tests de systèmes de culture et d'équipements de traitement de la biomasse algale

Quelques éléments-clés :

  • Surface de production de 1500m² (350m² sous serre thermorégulée)
  • Halle Process de bio-raffinage des algues (240m²)
  • Salles pré-culture et laboratoire d'analyse (100m²)
  • 20 lignes de production équipées de différentes technologies de culture, y compris technologies de ruptures brevetées (CNRS-GEPEA)
  • Halle de bioraffinage totalement équipée (systèmes de récolte, filtration membranaire, procédés de destruction cellulaire et d'extraction/fractionnement de métabolites).
  • Possibilité de travailler sur l'optimisation individuelle d'unités, ou d'intégrer les différentes opérations pour une optimisation intégrée de l'exploitation intégrée
  • Supervision et automatisation complète de la plateforme
  • Possibilité d'implantation du recyclage de milieux

 

Lettre d'informations n°20