POLYTECH NANTES INFOS
N°19 - Février 2015

Quand vous passez jeter un coup d'œil à la mer sur le site de Gavy, vous ne manquez pas les superbes arbres centenaires qui abritent les pelouses du campus. Sur le site de Chantrerie, c'est plutôt de vastes pelouses qui s'offrent à vous au premier regard. Pourtant de beaux spécimens y sont déjà présents et d'autres y sont en devenir. Suivez le guide !

En abordant le site, ce sont tout d'abord les plantations de bord de route, route de Gachet ou rue Christian Pauc, que l'on aperçoit. Des plantations urbaines qui soulignent les voies d'accès et des cheminements doux, composées de feuillus et de lisières arbustives. On y croise nombre d'oiseaux sautillant sur le sol, se cachant sous les bosquets au passage des piétons.

Entrons sur le parking. Le long du bâtiment Ireste, voici une ligne composée de conifères qui file jusqu'à rejoindre le rond-point d'accès principal. Arbres déjà matures, ils ont été plantés à la création de l'Ireste, en bordure du terrain d'alors. A part quelques conifères caduques, leur feuillage persistant offre une allée de verdure quelle que soit la saison. En septembre, des amanites tue-mouche jettent parfois quelques de taches de couleur sous les branches basses. Quelques merisiers complètent la composition pour ombrager les places de stationnement.

Au sud du bâtiment Ireste, notons sur la pelouse un bosquet de feuillus et deux pins parasols plantés il y a quelques années à l'occasion du réaménagement de la voirie, en compensation d'autres arbres abattus.

Par la verrière sud, nous apercevons les très beaux yuccas dans la rue du bâtiment Ireste. A l'origine, des eucalyptus et des bambous devaient agrémenter cet atrium longiligne. Le jardin des plantes de Nantes, de bon conseil, nous a offert ces superbes spécimens, de type elephantipes dont le pied s'évase à la base. Visiblement ils se plaisent beaucoup dans cet espace, apportant par delà-même une note exotique en jardin intérieur.

Revenons en extérieur pour admirer les arbres les plus vieux du site : deux allées de chênes et châtaigniers. L'une relie bâtiments Ireste et Isitem. Des tables de pique-nique sont installées sous les frondaisons et offrent, dès les premiers beaux jours, un espace convivial pour partager le déjeuner. Aux premiers frimas, on y croise les amateurs venus récolter des châtaignes de belle grosseur. Certains y auraient même cueilli des cèpes... L'autre allée trace le chemin du Morbihan, du boulevard des Européens à la rue Christian Pauc. Bordée de fossés, cette allée, plus sauvage, abrite encore une flore de sous-bois laissée à elle-même. C'est le refuge de nombreuses espèces d'insectes, de petits rongeurs, et même de quelques chauve-souris.

Appuyée sur les arbres centenaires du chemin du Morbihan, derrière la halle du bâtiment Isitem, se déploie la forêt des diplômés. Inaugurée en 2009, la forêt s'agrandit tous les ans, lors de l'opération « une promotion, un arbre ». Elle atteindra l'allée de châtaigniers centenaires dans quelques années. Chaque arbre planté représente une promotion diplômée de Polytech Nantes et des écoles fondatrices. Des espèces indigènes de notre région recréent un espace en accord avec le patrimoine naturel du site : chêne, châtaignier, érable, aulne, cormier, tulipier mais aussi noisetier, néflier, poirier, sureau. La mauvaise qualité du sol oblige à mettre en place de très jeunes plants, dépassant parfois à peine les hautes herbes. L'espace ne ressemble pas encore à l'image d'Epinal d'une forêt. Restons confiant et persévérant !

Enfin, découvrons la dernière plantation de l'école : un verger, implanté à l'abri entre les bâtiments Isitem et ETMPA. Plantation partagée, personnels et étudiants, entre plusieurs établissements du site Chantrerie, ce projet crée du lien. Des variétés anciennes et rustiques ont été privilégiées : pour Polytech, 6 pommiers, Drap d'Or et Patte de Loup qui aurait été la variété préférée d'Anne de Bretagne, et 4 poiriers, Conférence et Beurré Clairgeau créée par un jardinier nantais. Guettons dès les premiers beaux jours, les abeilles venues y butiner et assurer la pollinisation. Ce verger organise un nouvel espace de vie où il fera bon prendre une collation ou, tout simplement, cueillir les fruits à maturité.

D'autres espaces naturels remarquables, tels la chênaie sise à côté du bâtiment IHT, agrémentent notre cadre de vie. Ne doutons pas que l'aménagement de l'axe Bretagne prévu prochainement saura intégrer, préserver et mettre en valeur cet environnement. Sachons regarder pour profiter de la richesse de la biodiversité qui nous entoure.

En savoir plus

Lettre d'informations n°19