POLYTECH NANTES INFOS
N°18 - Octobre 2014

Polytech Nantes s'est équipé il y a plusieurs années en systèmes permettant de faire de la visioconférence, c'est-à-dire voir et entendre une ou plusieurs personnes présentes sur un ou plusieurs sites distants. Ces équipements s'inscrivent dans une démarche de développement durable.

Cinq salles sont équipées d'un système dédié à la visioconférence. Une se trouve sur le site de Gavy et les autres se répartissent à la Chantrerie dans les bâtiments Iht et Ireste. Parmi elles, deux salles ont été conçues spécifiquement pour l'enseignement. En effet, les enseignants des Masters Internationaux en informatique, DMKM et ECD, utilisent ces équipements régulièrement. Elles permettent aux étudiants de suivre un cours à distance avec une qualité sonore et visuelle confortable (qualité HD), mais aussi à l'enseignant de diffuser ses documents dans de bonnes conditions (projection sur grand écran), d'écrire sur son document en direct grâce à un système de tableau interactif. Les autres salles servent davantage à des réunions.

Comment évaluer l'impact de la visioconférence en termes de développement durable ?

Un système de visioconférence consomme de l'énergie électrique (équipements de la salle, réseau internet, serveurs distants etc.). Cette consommation est à comparer à celle d'un déplacement. Dans le cas du trajet entre Nantes et Saint-Nazaire (réunions de la direction, échanges entre services, etc.), on peut essayer d'évaluer la consommation d'essence, l'usure de la voiture voire l'empreinte carbone qui correspond aux 140 km, et comparer ces données à celles de la salle utilisée. Dans d'autres cas, ces estimations sont plus complexes à calculer (plusieurs sites distants connectés, cours à distance...). Cependant, plus le site distant est loin, plus les économies réalisées sont importantes car les dépenses des salles varient peu. Ceci est vrai pour les réunions des groupes de travail en recherche, pour les commissions de recrutement d'enseignants qui auraient eu pour lieu de rendez-vous Tours, Poitiers, Paris, Montpellier ou bien Marseille. Dans ces situations, l'avantage des systèmes de visioconférence est évident. Quelques chiffres pour estimer les économies réalisées : on comptabilise près de 60 connexions / réunions par an entre les sites de la Chantrerie et de Gavy et plus de 80 entre Polytech et l'extérieur (hors enseignement).

En plus des économies liées à l'utilisation d'un système de visioconférence, les utilisateurs (et leurs collaborateurs !)  gagnent un temps précieux : celui du trajet  (à comparer à celui de la visioconférence), mais aussi celui nécessaire à l'organisation du voyage - hébergement, billets... Sans compter la fatigue liée aux voyages !

Ces équipements ont aussi favorisé des pratiques nouvelles. Des masters ne pourraient pas exister sans eux. Des réunions entre différents laboratoires ou universités en France mais aussi à l'étranger ont été rendus possibles. Dans le cas de soutenances de stage, le tuteur ne pouvant pas se déplacer peut quand même y participer.

Même si la rencontre entre individus est irremplaçable, la visioconférence peut aussi aider au développement d'un réseau de personnes et renforcer les liens existants entre elles.

Contact

Lettre d'informations n°18