POLYTECH NANTES INFOS
N°14 - JUIN 2013
Polynantes, l'Association des diplômés de Polytech Nantes, poursuit son focus "jeunes diplômés" en vous proposant l'interview d'un diplômé 2012 en informatique, en poste dans une start-up hongroise installée à Budapest.

"Cela fait près d'un an que j'ai quitté la France pour venir travailler pour Prezi, à Budapest. Prezi est une start-up hongroise qui essaie de révolutionner la façon dont les gens échangent leurs idées, en proposant un logiciel de présentation dynamique. Je travaille actuellement dans l'équipe chargée du volet collaboratif du logiciel, qui permet à de nombreux utilisateurs d'éditer et présenter leurs idées simultanément.

Mon travail est chaque jour très différent. On doit travailler vite, apprendre de nouvelles technologies et méthodes et les appliquer rapidement. C'est possible grâce au fait que chacun partage ses idées et ses découvertes pour faire avancer les projets. Nous travaillons exclusivement en anglais. De nombreuses nationalités se croisent en effet dans nos locaux, et le magyar/hongrois est une langue particulièrement difficile.

Ce que j'apprécie le plus - plus encore que les chiens admis au bureau, la possibilité de jouer au ping-pong entre les meetings, les soirées à Budapest, sans oublier les virées ski - c'est le fait d'apprendre quelque chose de nouveau tous les jours. Nous organisons très régulièrement des conférences, des « meetups »,  et autres événements liés à la programmation et il devient ainsi possible d'apprendre les bases d'un nouveau langage de programmation en quelques semaines et de pouvoir ainsi le mettre en pratique dans notre travail. Nous participons à des conférences à travers le monde et nous avons tous la possibilité de travailler quelques semaines par an dans les bureaux de San Francisco.

Chez Prezi, chaque personne compte. C'est à mes yeux  la qualité première à attendre d'une entreprise. Je progresse tous les jours en fréquentant tant de collègues talentueux et doués. Cela me permet aussi de me rendre compte de ce dont je suis capable, ce qui est très valorisant. Mes projets pour la suite sont assez simples : développer mes compétences dans différentes technologies et langages et pourquoi pas, dans quelques années, essayer de retourner aux Etats-Unis ou au Canada.

Il est important de se faire sa propre expérience bien-sûr, et pour ma part je me suis vite aperçu que ma vision du milieu et de l'industrie informatique différait de celle de certains profs. Je conseille simplement aux étudiants actuels de ne pas considérer les Sociétés de Service en Ingénierie Informatique comme seul horizon possible, et surtout, de ne pas avoir peur de changer de pays, de métier, d'entreprise. Ce que l'on apprend à l'école n'est qu'un point de départ. L'école fournit le bagage, à nous le voyage !"

Lettre d'informations n°14