POLYTECH NANTES INFOS
N°13 - FEVRIER 2013

Après plusieurs portraits consacrés à des « anciens » créateurs d'entreprise, changement de ligne avec cet article sur un jeune diplômé au parcours atypique.

Dans le panel des écoles d'ingénieur françaises, Polytech reste une école qui favorise, plus que d'autres, l'égalité des chances : pourcentage de boursiers supérieur à la moyenne, accessibilité par de nombreuses voies et passerelles. Ce dernier aspect est particulièrement important, puisqu'il permet de faire fonctionner ce fameux ascenseur social, mais aussi de donner une chance à tout candidat.

Encore faut-il que des portes puissent s'ouvrir, même si dans tous les cas, le mérite revient essentiellement au travail fourni par l'étudiant.

Soyons fiers de notre école qui forme des ingénieurs auxquels les entreprises reconnaissent très souvent un atout particulier : l'humilité. C'est une grande qualité, trop peu souvent mise en avant.

Exemple en portrait : Laurent VALADE, diplômé 2012 en Thermique-Energétique.

A 14 ans, Laurent se demande fortement à quoi peut bien servir l'enseignement dispensé au collège. Contre l'avis de ses professeurs, il décide donc de quitter la filière classique pour se tourner vers l'apprentissage. Etant donné son âge, il est d'abord orienté vers une filière de pré-apprentissage « multi-métiers ». Là, Laurent se sent à sa place et savoure en particulier le plaisir d'être dans le concret, et de pouvoir mettre très vite en application les techniques apprises en cours. A partir de là, c'est tout naturellement  - et avec beaucoup de facilité - qu'il franchit les étapes, jusqu'à l'obtention d'un Bac Pro. C'est alors qu'on lui fait miroiter l'intérêt de la formation proposée en BTS « Génie Frigorifique ». Mais les cours se suivent et laissent Laurent sur sa faim. Ayant eu connaissance des passerelles existant à partir du BTS pour accéder à certaines écoles d'ingénieur, et désireux d'approfondir ses connaissances, Laurent tente sa chance auprès de plusieurs écoles. Son premier choix : Polytech Nantes et sa filière Thermique-Energétique.

C'est ainsi qu'il intègre notre école en 2009, après 7 ans d'apprentissage. Les débuts sont un peu rudes dans certains domaines, mais le bizuth s'accroche en travaillant d'arrache-pied pour combler au mieux ses lacunes, malgré le scepticisme affiché de certains. Pari gagné !

En 4ème année, Laurent choisit de s'investir dans le projet Polyjoule et devient vice-président de l'association. C'est son meilleur souvenir des années Polytech : l'ambition du projet, mais aussi le soutien et l'implication des professeurs engagés dans le challenge.

En dernière année, Laurent suit en parallèle des cours à Polytech un Master 2 « Hydrodynamique Navale » proposé par L'Ecole Centrale de Nantes - sans aménagement d'horaires -. Il obtiendra brillamment les deux diplômes.

Et pour ne pas s'arrêter en si bon chemin, notre jeune diplômé peaufine ses compétences en les complétant par un nouveau Master 2 au sein de la prestigieuse Ecole Polytechnique de Paris sur les sciences de la fusion.

Ses projets après cet ultime diplôme ? Travailler ensuite dans le secteur du nucléaire, ou en faire sa spécialité de recherche...

Lettre d'informations n°13