Lettre d'informations de Polytech Nantes
POLYTECH NANTES INFOS
N°11 - JUIN 2012
L'AFUL Chantrerie (Association Foncière Urbaine Libre) est la structure juridique associant les 5 partenaires utilisateurs du réseau de chaleur construit à partir de la chaudière bois : École des Mines de Nantes, ONIRIS, École Supérieure du Bois, l'IDAC et Polytech Nantes.
Cette structure sera prochainement rejointe par Nantes Métropole Aménagement qui construit actuellement un immeuble TIC* derrière le bâtiment Iht de Polytech. Cette installation permettra d'économiser plus de 700 TEP (Tonne Equivalent Pétrole) fossiles et de réduire de 2 200 tonnes de CO2 les émissions des 5 établissements, soit environ 60% de leurs émissions énergétiques.

Au-delà de la gestion de la chaufferie, l'AFUL Chantrerie s'est donnée, dès l'origine, une vocation plus large, et notamment en lien avec des initiatives dans le domaine du développement durable.
Cette recherche de dynamique de transition énergétique sur le site de la Chantrerie conduit à d'autres projets technologiques comme du petit éolien (10 kWe) et du solaire photovoltaïque (50 m2). À noter d'autres projets sociétaux déjà réalisés comme l'implantation de ruches d'abeilles, l'amélioration de la mobilité domicile-travail, un réseau des correspondants développement durable des établissements du site...

Utiliser les cultures comme combustible

Dans ce contexte, l'AFUL Chantrerie souhaite également étudier l'intérêt des cultures (végétales) énergétiques comme combustible.
Le SORGHO FIBRE : culture énergétiqueSur la base de ces différentes études et expériences, et compte-tenu de la phase expérimentale, donc temporaire, du projet, il ressort que le SORGHO FIBRE constitue une solution intéressante.
Il s'agit en effet d'une plante :
  • par semis, vers mai, avec une récolte par an. Sa hauteur peut atteindre 3 à 4 m. La remise à disposition du terrain pour d'autres usages est immédiate ;
  • rustique, ne nécessitant pas d'arrosage mais aussi résistante à la sécheresse. Elle a de faibles besoins en azote ;
  • ayant un rendement annuel d'environ 25 t de matière sèche (MS) à l'hectare ;
  • dont la récolte, entre novembre et février suivant les conditions climatiques, se fait par fauchage et hachage, avec ensileuse automotrice.
Nantes Métropole Aménagement a mis à la disposition de l'AFUL un terrain de 1,4 ha précédemment en jachères pour réaliser l'expérimentation. La récolte attendue est d'environ de 35 tonnes en matière sèche, ce qui représentera 1,75 % des besoins de la chaufferie. En fonction des résultats obtenus, il est envisagé d'étendre les surfaces cultivées en 2013.
*Bâtiment dédié à l'accueil d'entreprises du domaine des Technologies de l'Information et de la Communication

Contact

> Laurence Charpentier, Chargée de mission développement durable à Polytech Nantes

Lettre d'informations n°11