Polytech Nantes Infos n°8 - Juin 2011
Polytech Nantes Infos - Lettre d'informations

Dr. Giosuè Giacoppo et Dr. Gaetano Squadrito (CNR-ITAE) entourent Bruno Auvity. Au premier plan, quelques prototypes et éléments de piles à combustible développés au CNR-ITAE.
Bruno Auvity est Maître de Conférences au département Thermique-Énergétique de Polytech Nantes et chercheur au Laboratoire de Thermocinétique de Nantes (CNRS UMR 6607).

Il est parti, accompagné de sa famille, pendant l'année scolaire 2009-2010 en Sicile (Italie) dans la ville de Messine située à l'extrême nord-est de l'ile au niveau du détroit entre la Sicile et « la pointe de la botte »italienne.


Où êtes-vous parti à l'étranger ? Dans quel contexte ? Pour quel projet ? ...

Je suis parti en Sicile pendant l'année scolaire 2009-2010. J'ai travaillé à l'Institut de Technologie Avancée pour l'Énergie « Nicola Giordano » du Centre National pour la Recherche italien (CNR-ITAE). J'ai bénéficié, durant cette année, d'un CRCT. J'étais donc « dispensé » d'enseignement.
Afin de financer mon séjour et une partie de mes recherches, j'ai bénéficié d'une bourse Marie-Curie de la Commission Européenne (bourse Intra European Fellowship). Ce type de bourse est dédié à la mobilité des chercheurs en Europe pour leur formation et pour favoriser la recherche interdisciplinaire dans les laboratoires européens.
Je suis parti avec ma famille : mon épouse et nos trois garçons (5, 8 et 11 ans). Ils ont été inscrits à l'école italienne avec les petits siciliens et mon épouse a bénéficié d'une année de disponibilité.

Pourquoi avez-vous décidé de partir ?


Pour l'Italie, pour la famille et pour le travail !!
Pour pouvoir pleinement profiter de l'Italie (de la Sicile en l'occurrence) et de la langue italienne que nous avons tous appris pendant cette année. Excepté mon épouse qui avait quelques notions, les « gars » et moi sommes partis « la fleur au fusil » !!

Pour la famille, parce que vivre à l'étranger tous ensemble nous semblait une superbe expérience
. Ca semblait superbe surtout aux adultes, les enfants étaient moins convaincus. Mais la promesse des escalades des volcans les a motivés pour partir !!

Pour le travail, parce que le CNR-ITAE est un des centres de recherches historique en Europe sur la pile à combustible. J'y suis allé pour me former sur un objet scientifique et technologie (la pile à combustible) particulièrement complexe mais terriblement excitant ! On espère avec les collègues italiens battre encore (après celui de 2010) quelques records du monde de consommation d'énergie !

Souvenir le plus marquant ? Ce qui vous a surpris, interpellé...

Pas un souvenir mais des souvenirs !!
Nos nombreuses excursions sur les iles éoliennes (Ah !! la petite plage de Salina située dans le creux d'une bouche de volcan éteint !), les éruptions du Stromboli, les coulées de lave de l'Etna, le baroque italien, le poulpe et l'espadon du détroit de Messine et surtout la granita (une tuerie!).
Souvenirs de Sicile

Quels sont les apports pour vous, pour le labo, pour l'École ?


Grâce à ce séjour, une collaboration scientifique pérenne a vu le jour entre Polytech Nantes et le CNR-ITAE (échange de chercheurs, stages pour les étudiants).
Suite à ce séjour un projet européen de recherche que nous avons conjointement soumis a été accepté (ETRERA) et nous voilà parti jusqu'à fin 2012 pour travailler ensemble sur la pile à combustible !


Avez-vous des conseils à donner à ceux qui seraient tentés par l'expérience ?


Pas de conseil, juste en avoir envie, et pour partir en famille en avoir tous envie !!