Une thématique de recherche innovante : ECND et matériaux composites

L'équipe Modélisation des Dispositifs Électromagnétiques (MDE) du Pôle Énergie est depuis longtemps spécialisée dans les calculs de champs électromagnétiques et de leurs interactions avec la matière. Cela peut s'appliquer aux domaines des machines électriques, de la thermique ou encore dans celui de l'Évaluation et du Contrôle Non Destructifs (ECND) des matériaux conducteurs par courants de Foucault.

Les activités de recherche de l'équipe MDE sont developpées autour de deux thèmes innovants : l'évaluation multi physique multi échelle et les contrôles non destructifs (ECND), et les dispositifs de conversion d'énergie électrothermique et électromécanique.

Rayonnement régional, national et international

Ces deux thèmes s'appuient sur les compétences reconnues de l'équipe dans le domaine de la modélisation multi physique et multi échelle. Ces modèles et ces applications d'une valeur hautement scientifique et industrielle ont une portée nationale, voire internationale.
Mais leur réalisation est aussi favorisée par le contexte régional. C'est pourquoi l'équipe se positionne fortement sur ces thèmes dans le cadre d'actions régionales fédératrices. Par exemple, elle est porteuse d'un projet ANR avec le groupe ECND-PdL  (Évaluation et Contrôle Non Destructifs - Pays de la Loire) « Diagnostic de structures composites : comparaisons de méthodes de contrôle non destructif pour la détection de l'endommagement ».

La présence de deux sites d'Airbus, à Nantes et Saint-Nazaire, la construction navale mais également de nombreuses PMI-PME, fabricants ou utilisateurs des matériaux composites, favorisent le développement de la recherche dans ce secteur.
Le Pôle Énergie travaille sur le soudage des matériaux composites depuis une dizaine d'années et participe activement au projet « Pièces de grandes structures composites » porté par le Pôle de compétitivité EMC². pôle  soutenu par la région Pays de la Loire et qui participe au projet « Défi Composite » autorisé par la commission européenne en 2008.

Développer le secteur des matériaux composites par l'innovation

L'objectif des fabricants de matériaux composites est de concurrencer certes, mais également de surpasser, à terme, les métaux traditionnels qui, de leur côté, ne cessent d'optimiser leurs propres caractéristiques. La diversité des matériaux composites et leur souplesse, qui permet de fabriquer ou de composer des caractéristiques à la carte, rendent cet objectif légitime. Cet objectif est pourtant loin d'être atteint car à l'heure actuelle la production des matériaux composites ne représente que 2% de celle des métaux.
Pour atteindre ces objectifs, ce secteur doit se développer par l'innovation. Cette innovation passe désormais par la maîtrise de l'ensemble du cycle du produit, de la conception au recyclage et par une meilleure caractérisation des produits et de leurs performances.

Les recherches actuelles et futures du Pôle Énergie s'inscrivent dans le cadre de cette innovation en utilisant l'induction, qui constitue le cœur des compétences de l'équipe MDE, comme une technique alternative lors des différentes phases du cycle de vie des matériaux composites.