Polytech Nantes Infos n°4 - Février 2010
Polytech'Nantes Infos

Après plusieurs mois de direction par intérim assurée par Tchanguiz RAZBAN,  Polytech Nantes a, depuis le 1er janvier 2010, un nouveau directeur : René LE GALL.

Né en 1965, René LE GALL obtient un DEA Mécanique des fluides et des transferts thermiques à l'ENSM Nantes puis un doctorat spécialité sciences des matériaux à l'Université de Nantes en 1992.
Il devient maître de conférences 33ème section à l'ISITEM de Nantes (devenue Polytech Nantes en 2000), obtient une Habilitation à diriger les Recherches en 1999 avant de devenir professeur des universités en 2003.
Il occupe les fonctions de directeur du département sciences des matériaux (jusqu'en 2009) et de chargé de mission pour le recrutement des élèves à Polytech Nantes.


Mot du directeur

René le Gall, Directeur de Polytech NantesIl est de coutume pour tout responsable d'une structure d'annoncer en janvier, normalement lors des vœux, que l'année qui commence sera cruciale pour l'avenir de son institution. Je ne vais pas y déroger, même s'il me semble que pour Polytech Nantes, 2010 sera une année importante et sans doute déterminante pour notre futur.

Il y a tout d'abord le remplacement de l'équipe de direction, c'est une étape normale dans la vie d'une école, qui, je pense, s'est effectuée très naturellement. Nous espérons être à la hauteur de la tâche ; la qualité et l'implication de tous les personnels autour de nos projets nous incitent à l'optimisme. Je tiens au passage à souligner le travail important et les réalisations remarquables de l'équipe précédente. Je ne citerai, à titre d'exemple, que la création de deux nouvelles filières de formation ingénieur, ce qui en soit me paraît suffisamment marquant pour illustrer ce bilan.

Polytech Nantes est l'école d'ingénieurs de l'université de Nantes, elle est donc directement concernée par les réformes lourdes des universités et, de manière plus générale, de l'enseignement supérieur français. Je ne souhaite pas ici entrer dans des considérations techniques qui deviendraient vite rébarbatives, mais souligner l'importance d'être présent et acteur de ces évolutions, qui vont structurer le paysage de l'enseignement supérieur pour les années à venir. Nous avons une place originale en France dans le paysage actuel : grande école habilitée par la Commission des Titres d'Ingénieur et composante de l'université. Il me semble que comme dans la grande majorité des pays, ce dernier modèle deviendra la règle. Il nous appartient de valoriser cette double appartenance, à la fois auprès de nos partenaires industriels, mais aussi au sein de notre université.

Je crois que nous avons déjà prouvé que l'université sait former des ingénieurs. Nos indicateurs montrent, par exemple, que nos diplômés se placent plutôt mieux que la moyenne des autres écoles. Il nous reste à le faire savoir.

L'École est implantée sur deux sites, la Chantrerie et Gavy, pour ne pas dire Nantes et Saint-Nazaire. Certains y voient des contraintes, j'y vois surtout des atouts. Il est vrai qu'il serait plus facile, pour nous aligner sur un modèle plus habituel, de regrouper toutes nos formations sur Nantes. Mais, alors que nous revendiquons, comme d'autres, des collaborations suivies et fructueuses avec des partenaires lointains, parfois situés dans un autre hémisphère, est-il opportun de faire cas des quelques kilomètres qui nous séparent ?

2010 marque l'anniversaire des 10 ans de Poytech Nantes et des 25 ans des formation d'ingénieurs à l'université de Nantes. Nous avons souhaité profiter de cette occasion pour retisser le lien avec nos diplômés, au travers d'une journée festive, mais pas seulement, qui aura lieu le 4 juin 2010 sur le site de la Chantrerie. Nous travaillons, d'ores et déjà, sur le programme de cette journée qui sera placée sous le signe de la bonne humeur et des retrouvailles. Nous vous livrerons plus d'informations sur son déroulement dans une prochaine lettre d'informations dédiée à cet événement.