Polytech'Nantes Infos n°3 - Octobre 2009
Polytech'Nantes Infos

Jean-Pierre Moreau - Diplômé VAE Polytech'Nantes

Interview de Jean-Pierre Moreau
, diplômé Ingénieur de Polytech'Nantes, spécialité Informatique, par le biais de la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) pour mieux comprendre ses motivations et son ressenti face à ce parcours nouveau à Polytech'Nantes.


Pourquoi vouloir obtenir le diplôme d'Ingénieur spécialité informatique de Polytech Nantes ?


Le choix du diplômé

Bien préciser son projet professionnel afin de choisir la certification la plus adaptée
Lors de la cérémonie de remise des diplômes à côté de Jean-Pierre GuédonJ'ai commencé à travailler dans l'informatique de gestion il y a 27 ans, en 1981, juste après l'avènement du PC. Au fil de mes expériences j'ai pu découvrir beaucoup de facettes des métiers de l'informatique, de l'analyste-programmeur au Directeur des Systèmes d'Information que je suis aujourd'hui. En tant que vice-président du CRI'Ouest (Club des Responsables Informatiques du grand Ouest) et membre de la commission pour le développement des relations Enseignement supérieur Recherche / Entreprises, je côtoie des enseignants-chercheurs de Polytech'Nantes depuis de nombreuses années. J'ai appris ainsi à découvrir l'École et, convaincu de la juste adéquation entre les formations dispensées et mes expériences professionnelles, je tenais, au titre de la reconnaissance de mon parcours professionnel, à valider un diplôme d'Ingénieur spécialité Informatique dans cette École.

La construction du dossier

Rédiger un dossier qui soit le miroir de ses compétences professionnelles au regard du référentiel de certification du diplôme visé

L'analyse de son expérience professionnelle pour motiver les compétences acquises est une démarche inhabituelle et quelque peu déstabilisante. On parle parfois de parcours du combattant. Comment l'avez-vous vécue?


Je ne parlerai pas de parcours du combattant, mais c'est une démarche difficile qu'il faut bien appréhender dès le départ.
Tout d'abord, parce qu'elle est très consommatrice de temps, qu'il faut trouver en dehors de ses heures de travail, mais aussi parce que l'analyse de ses propres compétences est un exercice périlleux dans lequel il n'est pas toujours facile de rester objectif et de s'apprécier à sa juste valeur, que ce soit dans le sens positif ou négatif.
Et enfin, parce qu'il n'est pas toujours aisé de comprendre précisément ce qui se cache derrière certaines questions du référentiel RNCP et d'établir un lien avec ses connaissances ou ses expériences professionnelles. Quoiqu'il en soit cette démarche est très intéressante et donne l'opportunité de réaliser un véritable auto-bilan de compétences.

Faire la preuve de ses compétences face un jury de validation composé d'enseignants-chercheurs et de professionnels expérimentés dans le domaine, n'est-ce pas l'étape la plus éprouvante dans le processus de validation ?

La preuve devant le jury

Comme le dossier, un oral de validation est le miroir, dans le fond et la forme, des pratiques professionnelles au regard du référentiel de certification du diplôme visé
C'est l'ultime étape qui marque la fin d'un long travail et de retour sur soi-même et c'est en cela qu'elle est stressante car on ne veut pas anéantir en une heure par une prestation médiocre, tout le travail accompli pendant plusieurs mois. Elle est aussi très attendue et libératrice ! J'ai personnellement pris beaucoup de plaisir à pouvoir m'exprimer et échanger avec l'ensemble des membres du jury.


Le retour sur expérience

Quels conseils donneriez-vous à un candidat VAE ?

Il ne faut pas s'engager dans cette démarche par hasard. Il faut bien réfléchir dès le départ aux implications qu'elle peut avoir sur ses vies privée et professionnelle car elle est très consommatrice de temps. Il faut prendre du recul par rapport à ses expériences passées pour identifier les plus pertinentes au regard des différentes rubriques du référentiel RNCP et garder en tête que l'on doit apporter « la preuve » de ses compétences.
La VAE ( Validation des Acquis de l'Expérience) s'inscrit dans le cadre de la Loi 2002-73 du 17 janvier 2002, dite « Loi de modernisation sociale ». Elle permet à toute personne, ayant au minimum trois ans d'expérience dans le métier visé, de faire reconnaître son expérience, qu'elle ait été acquise au travail ou dans sa vie personnelle, en vue d'obtenir la totalité d'une certification. Pour obtenir un diplôme d'Ingénieur de Polytech'Nantes, le candidat doit apporter la preuve qu'il possède les compétences du référentiel d'Ingénieur de Polytech'Nantes. Ce référentiel est accessible sur le site du Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).