• Le 08 février 2018
    Campus Chantrerie

Le démonstrateur power-to-gas baptisé MINERVE réalisé par l'AFUL Chantrerie a été inauguré le jeudi 8 février 2018 à 14h15 sur le campus Chantrerie.

Dans le cadre d'une politique de transition énergétique principalement basée sur les énergies renouvelables (vent, soleil, biomasse, courants marins, etc.), le passage vers une production d'énergie décentralisée constitue un défi ambitieux à relever. D'autant plus ambitieux du fait de l'intermittence de production de certaines de ces énergies (éoliennes et photovoltaïques notamment), en déphasage de production avec les besoins de consommation et qui faute de possibilité de stockage, pourrait faire perdre à l’avenir des surplus de production d'énergie.

En 2014, dans le cadre de sa démarche de territoire en transitions, l’AFUL Chantrerie a engagé sur le campus nantais un projet de démonstrateur power-to-gas, centré sur la transformation d'énergie électrique (renouvelable) en méthane. Un procédé d'ores et déjà testé en Allemagne au sein de l'usine de production du constructeur automobile AUDI en service depuis 2013 (Werlte) et bientôt expérimenté à la Fos-sur-Mer dans les Bouches-du-Rhône  avec l'installation d'un démonstrateur d'une puissance d'1 MWe et dont le chantier a débuté en 2017.

« Le démonstrateur MINERVE relève à la fois d'enjeux prospectifs et pédagogiques ».

Placé sur le bâtiment de la chaufferie biomasse de la Chantrerie, le démonstrateur MINERVE est constitué d'un électrolyseur de 12 kWe fabriquant de l'hydrogène qui, en réaction avec du CO2 dans une réaction de méthanisation produit du méthane de synthèse (CH4). Le méthane alors produit sera utilisé comme carburant dans les véhicules roulant aujourd'hui au GNV (Gaz Naturel pour Véhicules), ou comme combustible dans les chaudières gaz de la chaufferie.

Une fois le démonstrateur mis en service, des campagnes de mesures et d’analyses des résultats seront menées. Elles permettront de progresser dans la connaissance des phénomènes, de permettre aux entreprises françaises de tester d’autres catalyseurs et donc de préparer l’avenir.

Le montant global du projet s'élève à 1 560 k€ et a été financé par plus d'une dizaine de partenaires tels que l'ADEME, le Conseil départemental 44, GRDF, Nantes Métropole, SYDELA, SyDEV, etc.

Historique du projet

Le projet s'est échelonné de septembre 2014 à décembre 2018.

  • Première phase : Etudes (septembre 2014 à mai 2015)
    Étude technique, économique et réglementaire menée par INDDIGO, SOLAGRO et BELENN.
    Cofinancement ADEME, AFUL Chantrerie, Cofely, Département 44, avec l’appui du BE CLIMAT (assistance technique bénévole de l’AFUL Chantrerie)
  • Deuxième phase : Consultation (septembre 2015 à septembre 2016)
    Dialogue compétitif, choix et passation du marché avec TOP INDUSTRIE associée à LEAF
  • Troisième phase : Travaux (octobre 2016 à janvier 2018)
    Conception, réalisation et mise en service du démonstrateur